top of page

Ma stratégie pour accompagner mon enfant bilingue !

Dernière mise à jour : 7 sept. 2022

Chèr.es lectrices, lecteurs, parents et FLAM,


C'est la rentrée...

Nous commençons donc par vous souhaiter une bonne reprise et une très bonne année scolaire. C’est un moment important dans la vie des enfants mais également dans celle des parents surtout lorsque l’on est parents d’enfants bilingues. C’est également l’heure du bilan!

Certains parents diront:" nous aurions dû plus pratiquer le français pendant les vacances”! Tandis que pour d'autres ce sera “ces vacances en Belgique étaient géniales, les enfants étaient en pleine immersion francophone “!



Qu’elle soit réfléchie ou pas, chaque parent d’un enfant bilingue opte pour une stratégie d’accompagnement de son enfant dans l’acquisition de la langue française, notamment dans cet environnement américanophone dans lequel il grandit, étudie, vit !

Auprès des différentes familles FLAM USA, nous avons recensé 3 types de stratégies parentales mises en pratique pour favoriser l’acquisition de la langue française.

Nous accompagnerons ce recensement de suggestions d'amélioration qui ont fait leurs preuves auprès des familles bilingues.

Par stratégies parentales, nous entendons les différentes façons dont les parents peuvent interagir dans deux langues différentes avec leurs enfants.

En effet, si la scolarisation de votre enfant dans une FLAM est certainement une étape importante dans son apprentissage et appropriation de la langue française, le français, pour être maintenu à un bon niveau, ne doit pas seulement être une activité extra-scolaire pratiquée en dehors de la maison, en dehors de la famille et/ou en dehors de l’école.

Peu importe la stratégie que vous adoptez, aucune n’est meilleure qu’une autre: l’essentiel réside dans votre constance à la mettre en pratique sur le long terme. Et n’oubliez pas non plus, vous avez le droit de CHANGER D’AVIS !


Voici 3 méthodes de transmission de la langue dans une famille bilingue!


Stratégie 1: 1 parent = 1 langue (la méthode One parent, One language)

Cette stratégie, également appelée stratégie OPOL, signifie que chaque parent parle sa propre langue maternelle à son enfant, (si les deux parents

sont francophones, les deux parents parlent français ; si un parent a pour langue maternelle le libanais et l’autre

le français, chacun parle sa langue). Au début, les enfants peuvent avoir tendance à mélanger les différentes langues en communiquant.



Mais si le processus est maintenu sur une longue période au quotidien, il est sans doute évident que l’enfant deviendra bilingue. Pour que la méthode OPOL soit un succès, il doit y avoir cohérence. Chaque personne doit s’en tenir à sa langue pour parler à son enfant et éviter de passer à une autre. Le parent qui parle la langue non locale, (ici, le français) devra

redoubler d’efforts pour donner plus de visibilité à sa langue minoritaire pour l’enfant qui est scolarisé et/ou socialisé dans un milieu américanophone. Cette stratégie s’applique aux parents. Si votre enfant souhaite vous répondre das une autre langue, vous ne pourrez pas le contraindre.


Stratégie 2 : 1 activité = 1 langue (la méthode Time and Place)

Cela consiste à ne parler que français pendant une activité choisie. Contrairement à la précédente, pour cette stratégie là, vous pouvez vous mettre d’accord avec votre enfant pour que lui aussi, ne parle qu’en français lors de

cette activité. Cette stratégie peut permettre d’ajouter une partie motivation : on cuisine, chante, fait le ménage, joue à la voiture, dessine…. en français. Il s’agit ainsi de lier la pratique de la langue à quelque chose d’agréable, créer des rituels ludiques (brosser ces dents, s'habiller, faire les courses…) pour ne pas que la pratique de cette langue minoritaire ne soit associée qu’à une lutte, une bataille entre les parents et les enfants.



Stratégie 3 : La langue minoritaire à la maison ou la méthode MLAH, Minority Language At Home